Members only They still work for their living how to join The public part our our roadbook section Coil sprung technics e-mail, phone and what to send to whom etc leaf sprung tech pages and more from the first 90 to the last 130 Td5 LR in the armies Conversions LPS Early Land Rovers - this section will grow RR-Classic to the latest model 200 Tdi to Series II Overview Long distance Travel pages How to get stuck and out again LR sense of humour Got lost -get back!

 

El Guixaró, 9-11 Mars 2002

As-tu jamais vu une moto BMW originale de 1942 avec side-car à roue motrice (+ réducteur et bloquage de différentiel) prendre d‘assaut une colline à travers tout, sans penser aux dégâts possibles à une moto de collection d‘une valeur de quelque EUR 30.000,-- ? Je ne veux pas dire le genre moto modifiée où genre épave roulante, non, je parle de motos d‘origine de la Wehrmacht, complètes, avec tous accessoires, en état „concours“, prêtes pour le concours d‘élégance „Wehrmacht à Stalingrad“.
Eh bien, nous l‘avons vu, en vrai, au rassemblement des véhicules 4x4 militaires classiques et Land-Rovers de plus de 25 ans d‘âge à El Guixaró, en Catalogne du Nord.

Le „Classic Motor Club del Bages“ (www.classicmotorclub.org) a son QG dans la ville de Manresa en Catalogne, Espagne. C‘est le plus grand et le plus expansif club de véhicules de collection en Espagne, comptant 2.214 membres payants à la date du 2-3-2002. Beaucoup de marques y sont représentées, dont les indispensables Hispano-Suiza et une très rare Pegaso Z-120 (valant comme EUR 620.000,--), de laquelle existe même une version à deux compresseurs produisant 600 CV ce qui n‘est pas mal pour une deux places sportive des années 50. Les mêmes Pegaso qui ridiculisaient les Ferraris dans les courses „Panamericana“ de 1950-1954 et desquelles seulement 86 exemplaires furent construits entre 1951 et 1957. Le club compte aussi une section de véhicules miniatures dont la marque Biscuter et autres. Joaquím Llansó est le spécialiste Land-Rover / Santana du club et l‘animateur de cette importante section. Sachez que touts véhicules du club sont utilisés régulièrement par leurs propriétaires qui les font participer aux plus de meetings possibles.
Chaque année, le club organise un évènement connu sous le nom d‘ „El Guixaró“, qui est un grand meeting de véhicules militaires anciens et Land-Rovers de plus de 25 ans. Cette année, nous étions invités à y participer par Javier de Mazarassa-Coll, rédacteur responsable pour plusieures publications du Ministère de la Défense Espagnol. Bien sûr, nous étions principalement intéressés par les véhicules Santana / Land-Rover.

Image: ligero_88.jpg La commando qui servit 17 ans dans les forces armées Espagnoles. La version civile avait les phares dans les ailes, style Series III, mais pas les militaires. Les Santana militaires avaient des moteurs diesel Rover, fabriqués par Santana ou Ebro.

Nous avions chargé la Stage One 1982 d‘Annette d‘une tonne d‘appareils photo, 60 Kg de boîtes à outils et d‘une brosse à dents, versé 100 litres d‘essence et 50 litres de GPL dans leurs réservoirs respectifs et nous avons pris l‘autoroute vers Paris, direction Espagne pour une courte sortie de 1.280 Km aller. Le moteur V8 se sent très bien au GPL que l‘on trouve facilement en France et dont on ne consommait que 18-20 litres au cent à une vitesse moyenne de 100 Km/H. A l‘essence, la 109 d‘Annette se contente de 16 litres dans les mêmes conditions, grâce au réglage très fin par Takeo (bruhahahahahaha) des deux carburateurs SU. Le temps était clair et plaisant et la Stage One nous menait en Espagne sans incidents ni panne, comme prévu. Hmm. Voyageant 1.280 Kms de la Flandre Occidentale vers l‘Espagne en 109, nous arrivions à Manresa en Catalogne le Vendredi 8 Mars avec seulement un tout petit problème de carbus. Elle ne voulait plus démarrer à l‘essence, étant ajustée au GPL. Le GPL en Espagne n‘est pas vendu au public (seulement aux taxis dans certaines villes, va savoir pourquoi, faut croire que les verts en Espagne carburent au rouge) et l‘adaptateur bouteilles de gaz d‘un membre du club ne s‘adaptait pas à la 109. Heureusement, notre réserve s‘étendait jusqu‘au Guixaró situé à 40 Kms. Arrivé à la bretelle Guixaró, nous voyions une très belle Série I, attaquée par une bagnole quelconque. Heureusement, la police était déjà là pour constater le méfait. (ElGuixaró se trouve à quelque 80 Kms de Bourg Madame).
Le meeting commença dans l‘après-midi, Land-Rovers garés dans la cour de l‘ancienne école. Parmi les Santanas classiques il y avait 2 Land-Rover 90 Allemandes plutôt neuves, dont les propriétaires avaient été invités par un ami d‘Ibiza. Cet ami les avait aidé il y a quelques années et ils pensaient que ceci aurait été une bonne occasion pour se rencontrer à nouveau. Ceux-ci resteraient, avec nous et quelques Catalans Français d‘outre-frontière, les seuls étrangers participants. Land-Rovers, Jeep, GMC, Dodge, motos et autres arrivaient le long de l‘après-midi. La partie officielle était lancée au cours d‘un copieux repas dans la taverne du père de Ferrán, un des organisateurs. Ferrán nos aidait à nous adapter à l‘atmosphère, bien que nous n‘étions pas préparés à comprendre le Catalan. Tout en dégustant de délicieuses seiches farcies suivies de flan, Ferrán nous informait en Espagnol.

Après, je pouvais admirer de près les LR comme le vétéran militaire Série I 1953 de Jesús, le même qui avait pris un gnon le jour d‘avant. Il posait pour la photo, cachant la bosse dans la carrosserie du véhicule qu‘il a depuis 38 ans.

M-101177: Serie I 1953 chassis # 361 310 55, moteur # 361 324 89 servait dans l‘armée Espagnole jusqu‘à ce qu‘ell fut acquise par un colonel pour son usage personnel et vendue à Jesús Caralt en 1965. Il s‘en est servi depuis, a remplacé le carburateur Solex. Le véhicule est en excellent état.

Dans l‘entre-temps, Takeo avait réajusté les carburateurs et le ralenti mode essence. Un peu plus tard, nous sommes partis pour un tour dans la montagne autour de Berga. Nous avons exploré petites routes et pistes poussiéreuses jusqu‘au coucher du soleil. Au retour, la seule et unique victime du meeting tombait de l‘arrière d‘une Dodge quand l‘hayon arrière s‘ouvrait en passant sur une bosse. Tous attendaient dans le vent froid près de la salle polyvalente de Puig Reig jusqu‘à ce que le malheureux ait été amené à l‘hosto pour qu‘on lui soigne sa jambe cassée.

images:Sii_88_ibiza, une SII construite en 1973 par Santana. Les phares n‘ont pas été déplacés vers l‘extérieur avant 1974.

Pour nous réchauffer corps et âme, un grand BBQ nous attendait au Guixaró, accompagné de vin et d‘un rhum épicé plutôt traître. Nous saisissions l‘occasion pour en apprendre plus quant à l‘histoire des Santanas et leurs modifications dans les forces armées Espagnoles.
Le lendemain mâtin nous fûmes surpris par un beau soleil le 9 Mars, un autre grand BBQ et du pain et du vin pour le petit déjeuner. Par chance, Takeo n‘avait pas oublié d‘ajouter thé et camping gaz dans nos bagages.
Image: tagalong_on_track_lr.jpg
Le convoi off-road partait à 11.30 h. Deux routes étaient offertes: une, plus facile, pour les camions et pour ceux qui n‘aimaient pas les égratignures et l‘autre, qui pouvait justifier l‘utilisation du réducteur. Nous ouvrions la dernière en suivant Ferrán qui partait devant à moto. Nous étions très impressionnés par la performance de motos Zündapp et BMW datant de la seconde guerre mondiale (spectaculaires avec leurs side-car à roue motrice) et les Serie I qui passaient à l‘aise.
Alors, nous sortions de la poussière pour prendre l‘apéro sous les arbres et pour faire un brin de causette. certains propriétaires de Jeep avaient boulonné tout un musée sur leur véhicule et il y avait sufisamment d‘uniformes différents portés avec orgeuil pour re-enscèner la dernière guerre. Il y avait même des cartons de „K-Rations“ copiés au feutre et les Dodge et GMC d‘origine avaient meilleure mine que le jour qu‘ils avaient quitté l‘usine.
Le convoi poursuivait ensuite sa route sur les pistes de montagne et passait à travers la ville, ceux dans les véhicules ouverts se sentaient bien à 18° au soleil. Un autre repas copieux nous attendait à Puig Reig.
Images: SII_branches_2_jpg
2LRs-PUIGREIG
Personne ne peut dire que le Classic Motors Club del Bages ne Vous nourrit pas bien. Pendant le repas, Ferrán nous expliquait le concours: les participants devaient monter une corde (!), répondre à 10 questions difficiles d‘histoire 4x4, conduire 400 m de circuit en une minute exactement, faire quelques exercices de gymkana, compter des arbres , lancer un ballon de basket et fabriquer un modèle réduit de Land-Rover.
Une partie du concours se faisait dans une arène de poussière (S_one_in_arena.jpg. LR_in_arena_a.jpg)
Nous ne nous sommes pas attardés sur la corde et le ballon de basket mais concentrés sur la manufacture d‘un modèle réduit. N‘importe quel matériau pouvait ètre utilisé et il y en avait en savon, pain ou carton. Là, on s‘est marré !
Pendant le repas suivant (aaargghhh, encore !) les prix étaient distribués: Le gagnant se fit applaudir, il y avait un prix pour le plus jeune et le plus agé, un pour le véhicule 4x4 le plus rare restauré (Panhard AML60), mais celui-ci restait sur le terrain en exposition statique. Faire un tour de piste en regardant à travers d‘un périscope n‘est pas exactement très joyeux. Aprés la remise des prix, nous étions contents de regagner le campement en suivant un ambulance Santana parce que notre système électrique Lucas ne résistait pas bien aux 2 x 150 watts dans les phares et venait de brûler le 22ième fusible de notre réserve 30 ampères.
Santana 109 1977, ambulance militaire, tare 2.400 kg. En possession de Jorge García Córdoba. En service de 1977 à 1999, vendu après 20 ans de service militaire. Moteur Santana diesel de 94 CV, pompe à injection rotative entraînée par chaîne. Carrosserie ambulance contient 4 brancards + 1 siège, 2 ventilateurs électriques + chauffage séparé + sonnettes pour avertir le chauffeur en cas d‘urgence. Note: moyeux de roue à ancrage de levage sont typiques pour les Santana militaires. Utilisé pour chargement / déchargement à la grue.

Nous nous sommes couchés dans la 109 et nous avons à peine senti le froid matinal quand la cloche du matin nous a réveillé. Après un autre (!) petit (?) déjeuner copieux au vin (thé en Bundeswehr Feldgeschirr pour nous), pain, tomates etc... nous étalions nos véhicules à la vue du grand public et de la TV à Puig Reig.

Les questions les plus posées: „De quel pays sont ces plaques d‘immatriculation rouges et blanches“ ? (temptation de répondre:la Bélorussie) et: „A Land-Rover vraiment fabriqué une Série III à moteur V8 d‘origine“ ? Jamais vus en Espagne. Deux heures plus tard nous parvenions, en convoi, à bloquer tout traffic en ville et nous nous rendions en route pour une autre randonnée de petites routes et piste entre rochers et pins. Il n‘y avait aucune difficulté mais ceci permettait à tout le monde de participer ensemble.
Comme Vous pouvez déjà l‘imaginer, ceci menait à un autre repas dans la salle à Puig Reig (ce qui fait que nous n‘avons rien mangé du tout le premier jour de notre retour) et d‘autres prix étaient distribués. A notre grand étonnement, nous avons reçu une belle coupe pour le véhicule qui venait du plus loin.
Image: Annette_cup
Après plus de conversations informatives avec les propriétaires d‘autres véhicules rares nous prenions congé à 16.30h, après avoir vu une Santana 88 Especial, une vraie Series III avec la nouvelle prise d‘air, 3 essuie-glace mais pas de ventilateurs en-dessous du pare-brise, construite en 1981. Le propriétaire nous expliqua que Santana avait indroduit la direction servo pour ce véhicule en 1982, la même année où furent introduits par Santana les freins à disques de la Mercedes G Wagen 230.
Image: Santana88_especial.jpg
Nous ne regrettons rien pendant notre long voyage de retour, mis à part d‘avoir oublié de changer les ampoules de phare ce qui ce fit dans la pluie et le froid sur le parking d‘une station-service en France. Prix de participation: EUR 112 pour deux personnes et un véhicule.
En Octobre, il y aura un Meeting National Land-Rover (exclusif pour S I, II et III) près de Barcelona. On y sera et on Vous tiendra informés.
Annette Flottwell (photos + texte)
Takeo De Meter (texte Santana + traductions + réparations Stage One)
Quelques Série I de la Guardia Civil
CA6967-3.jpg etc
Series I, # 3
Appartient à Santiago Ribas, a servi dans la Guardia Civil, ensuite comme véhicule agricole et fut sauvé par Santi d‘un piteux état de „beach buggy“.
T 6385 # 35
Appartient à Joaquím Llansó, chef de la section Land-Rover / Santana du Club de Bages.
Il acheta cetter S I 86“ de 1954 en 1997.
La restauration dura 4 ans, en Espagne, les pièces provenant principalement de la source John Craddock au Royaume-Uni.
L43061.jpg
Series I 86“ 1955 # 9
Appartient à Jordi Solé, acheté 1986
10 ans de service à la Guardia Civil
10 ans de Service Forestal
Quelques années avec une société de construction qui la vendit à Jordi.
Jordi est allé au Maroc avec et a traversé toute l‘Europe. Il a aussi une Serie I de 1952 qui attend restauration. L‘histoire de de celle-ci n‘est pas connue.
M-M_1900_S_1.jpg
Cette S I fut construite en 1954, Le propriétaire l‘acheta dans une vente aux enchères l‘année dernière, après une carrière de 40 ans dans la Guardia Civil. Le propriétaire nous dit qu‘il est normal que la Guardia Civil ne change pas ses véhicules, ni ses képis en 40 ans.

 
 
They still work for their living how to join The public part our our roadbook section Coil sprung technics e-mail, phone and what to send to whom etc leaf sprung tech pages and more from the first 90 to the last 130 Td5 LR in the armies Conversions LPS Early Land Rovers - this section will grow RR-Classic to the latest model 200 Tdi to Series II Overview Long distance Travel pages How to get stuck and out again LR sense of humour Got lost -get back!